Index du Forum

Cuir Création, un forum entièrement dédié au travail du cuir
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: teinture qui degorge ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> LES MATIERES, OUTILS et TECHNIQUES (questions, discussions) -> Teinture, peinture...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yavandilas
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2015
Messages: 14
Masculin
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 22/02/2016, 09:53    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Pour faire simple voici mon soucis,

Je doit realiser une ceinture noire toute simple.
J'ai donc teint ma ceinture avec de la teinture supra C noir acquise chez fages et aiglon.
Apres séchage (une demi journée),j'ai huilé mon cuir (huile d'olive) de facon a rendre ma ceintue souple et agreable.
Seulement apres plusieur jour de sechage, mon cuir degorge de teinture noire, pas sympa pour une ceinture.

J'ai donc refais un teste sur une chute, il semble que se soit l'huile qui fasse degorger la teinture.

Auriez vous une solution pour pallier a cela?

Yavandilas
Revenir en haut
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 22/02/2016, 10:41    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Salut Yavandilas,


L'huile d'olive n'étant pas une huile siccative, elle peut mettre très longtemps à sécher en servant de véhicule aux colorants de ta teinture.  Pas glop pour une ceinture, en effet...


La seule solution que je voie, c'est de dégraisser ta lanière à l'aide d'un dégraissant adapté au cuir ou, tout simplement, à l'aide d'un savon naturel (type Alep, Marseille, Castille,...) jusqu'à ce qu'elle ne dégorge plus de teinte, de la laisser sécher tranquillement, de la re-teinter si nécessaire et de la re-nourrir avec un produit adéquat.
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...


Dernière édition par Pak le 22/02/2016, 11:27; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 22/02/2016, 10:48    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

En accord avec Pak pour l'huile d'olive, ce n'est pas un produit de finition, mais un produit pour nourrir (après certains font le choix de l'utiliser comme produit de finition, libre à eux)
Je te conseille d'utiliser une huile de lin, siccative et qui sèche pus rapidement. (pas besoin de l'imbiber non plus)

Passer un encaustique ou un produit de finition (à base de cire ou de gomme arabique ... je préfère à base de cire)
 permet de faire comme un "vernis" qui fixe le tout.

Après pour du noir, j'utilise des produits qui dégorgent pas ... (passage de carbonate de potassium qui fait un marron, puis une fois sec, passage de sulfate de fer qui rend un noir profond + encaustique pour finir)
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 22/02/2016, 11:27    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

tithouan a écrit:


Après pour du noir, j'utilise des produits qui dégorgent pas ... (passage de carbonate de potassium qui fait un marron, puis une fois sec, passage de sulfate de fer qui rend un noir profond + encaustique pour finir)


Même procédé que pour le bois tannique (vu que c'est une réaction aux tanins, c'est logique).  Comme Tithouan, je suis plutôt pour privilégier une teinte chimique par rapport à une teinte à base de colorants.  La teinte chimique altère et modifie définitivement la molécule même de la matière (en l’occurrence, ici, les tanins présents dans le cuir) et rend une coloration beaucoup plus stable et beaucoup plus permanente sans risque de migration de quoi que ce soit vers un vêtement ou autre objet extérieur.  La transformation reste sensible à l'exposition à la lumière, mais dans une moindre mesure que pour une teinture au colorant.


Il existe toute une panoplie de composants chimiques susceptibles de faire virer les tanins vers les bruns, bruns-rougeâtres, gris, gris bleutés, noir dans toutes leurs nuances.  En règle générale (mais il y a des exceptions, bien entendu), les alcalis (amoniaque, soude, urine...) foncent les tanins tandis que les acides organiques (vinaigre, acide oxalique,...) les éclaircissent.


Je n'avais pas encore songé (merci Tithouan) à appliquer les méthodes de teinture du bois au cuir.  C'était pourtant d'une évidence...  Comme on dit : "Il y a plus dans deux têtes que dans une seule."  J'essayerai ça un de ces quatre.


Attention, et je ne le dirai jamais assez, l'utilisation de substances chimiques nécessites l'emploi de mesures de protections cutanées, oculaires et respiratoires.
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 22/02/2016, 11:38    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Je plussoie pour les protections,
C'est rigolo, moi c'est l'inverse, les appliquer au bois
Bien prendre en compte que selon le type de cuir, les tannins (je parle uniquement pour le tannage végétal) ne sont pas forcement les mêmes et risquent de ne pas rendre la même teinte.
Pour le noir profond expliqué plus haut, il m'a juste fallu plus ou moins insister en passant plusieurs fois.

Pak, si tu es d'accord, ce serait intéressant de rassembler ce que tu sais sur les colorations de ce genre, compiler un sujet là dessus ... qu'en penses-tu ?
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yavandilas
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Déc 2015
Messages: 14
Masculin
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 22/02/2016, 12:59    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Merci pour vos reponses, je vais essayer de ratrapper sa!
Revenir en haut
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 22/02/2016, 13:16    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

tithouan a écrit:
Pak, si tu es d'accord, ce serait intéressant de rassembler ce que tu sais sur les colorations de ce genre, compiler un sujet là dessus ... qu'en penses-tu ?



Tout à fait pertinent.  Je vois ça dés que j'ai le temps et te recontacte en MP.
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
caeciline
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2015
Messages: 55
Féminin
Localisation: Sud Isère
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 17/03/2016, 09:49    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Super intéressant vos histoires de colorations chimiques! Merci! Je sens que je vais essayer!
Revenir en haut
filcordo
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2012
Messages: 4 729
Masculin
Localisation: charente
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 18/03/2016, 14:50    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

c'est marrant mais Pak parle ""bois"" Tithouan"" cuir !! mais le cuir si je ne m'abuse et tanné avec du """bois"" écorces et autres , donc vous parlez presque de la même chose , j'ai bien dis presque !!!!! mais dans l'esprit tout cela me paraissait tellement évident teindre du bois ou du cuir !! oui je sais on ne fais rien au bois avec le cuir sauf les marier et c'est tellement beau quand c'est bien fait !!!!!!!!!!!!!!   Okay
heu c'est quandque vous faites un bouquin ensemble ????????????? 

phil
_________________
la parole vaut l'homme ou l'homme vaut rien
Revenir en haut
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 18/03/2016, 15:52    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

filcordo a écrit:
c'est marrant mais Pak parle ""bois"" Tithouan"" cuir !! mais le cuir si je ne m'abuse et tanné avec du """bois"" écorces et autres , donc vous parlez presque de la même chose , j'ai bien dis presque !!!!! 


Presque, en effet.  J'ai testé quelques méthodes de teintures chimiques employées sur le bois pour du cuir, mais quelques-unes seulement (Tithouan a eu la primeur des résultats).  Je pourrais vous faire la liste plus ou moins exhaustive de toutes les méthodes de teintures (chimiques ou à base de colorants naturels) employées en restauration de mobilier, mais je vous avouerai que toutes les tester sur du cuir ne m’excite guère en rapport au temps que ça prendrait...  Maintenant, si vous voulez vous amuser, je peux lister.  Very Happy
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 18/03/2016, 17:23    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Oui, je pense que partager le fruit de tes tests déjà fait serait déjà un beau plus,

et puis la liste pour ceux qui veulent se lancer
Plus il y a de monde qui teste, plus on a de résultats

a+
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 18/03/2016, 20:52    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Alors, je vous copie-colle le MP que j'ai envoyé à Tithouan :


Je viens de tester quelques réactifs aux tanins utilisés en ébénisterie.  Ça donne plus ou moins ça :








Les essais ont été effectués sur des chutes provenant de la même peau.  A voir les résultats, cette peau ne doit pas être très chargée en tanins et les nuances pourront certainement avoir une grande latitude dans les variations suivant les cuirs utilisés.


Il y a toute une série de réactifs qui fonctionnent assez bien sur le bois, mais qui, sur cuir, sont totalement inemployables tels certains acides... (ici, de l'acide nitrique, mais je ne te raconte pas le sulfurique...  
  )





Je ne suis pas certain que ce soit très intéressant, mais il faudrait peut-être creuser l'idée.
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fgetup
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2014
Messages: 350
Masculin
Travail du cuir: Amateur

MessagePosté le: 18/03/2016, 21:23    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Bonsoir pak,

où trouves tu ces produits, pour l ammoniaque en magasin de brico y en a c est le même??

et ces produits au contact de la peau ca donne quoi????

merci pour le partage
Revenir en haut
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 18/03/2016, 21:33    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Contact de la peau, la plupart étant fortement concentrés, il faut se protéger, des gants caoutchouc ... (valable avec n'importe quel produit à mon sens ... autant s'économiser les doigts)
J'utilise à l'heure actuelle, le sulfate de fer, bichromate de potassium ...
Pour les autres j'ai encore pas mal d'essais à faire. 'est en cours.

Pour l'acide, il y a le chlorhydrique qui est utilisé dilué, les autres je ne sais pas.
Je ferais un topo en français moderne et compréhensible des différents produits utilisé dans un vieux bouquin sur le travail du cuir.


Précision : selon les tannins utilisés, la réaction peut varier ... d'où l'importance quand on fabrique un article de prendre dans une même peau ... à défaut, d'un même producteur ou lot.
Sinon surprises de différences de teintes qui se voient sur l'objet fini.
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
fgetup
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 18 Mai 2014
Messages: 350
Masculin
Travail du cuir: Amateur

MessagePosté le: 18/03/2016, 21:37    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

dixit wikipedia:


Le dichromate de potassium, aussi appelé bichromate de potassium, est un solide ionique orange de formule K2Cr2O7.
Dans l'eau, il se dissocie en ions dichromate et en ions potassium.
L'ion dichromate (Cr2O72-) étant un puissant agent oxydant, ce produit est couramment utilisé dans les réactions d'oxydo-réduction en laboratoire et dans l'industrie. Comme tous les composés du chrome hexavalent le dichromate est dangereux pour la santé.


lessive de soude:

Lorsqu'il est mélangé avec de l'eau, la température du mélange augmente jusqu'à atteindre une température proche de celle du point d'ébullition de l'eau, soit 100 °C, risquant ainsi de provoquer des éclaboussures dangereuses. La soude réagit très violemment avec les acides et certains métaux19. La soude caustique est irritante et corrosive pour la peau, les yeux, les voies respiratoires et digestives. Elle doit être manipulée avec des gants, des lunettes de protection et une protection intégrale du visage (visagière) et une protection des voies respiratoires si présence de poussière ou d'aérosol. En cas de contact très important, la soude peut interférer avec les transmissions nerveuses, atténuant la douleur de la brûlure et retardant la prise de mesure.
En cas de contact avec la peau, il faut rincer le plus rapidement possible avec de l'eau 20, retirer les vêtements imprégnés en évitant de propager le contact de la base avec la peau, et consulter un médecin.
En cas d'ingestion accidentelle, il ne faut pas faire vomir à cause du risque de double brûlure (aller et retour). Il faut appeler les secours ou un centre anti-poison le plus vite possible.
En cas de contact avec les yeux il faut rincer abondamment pendant au moins 20 minutes sous l'eau courante, si vous avez des kits de neutralisation des bases - ou un produit ampholyte, il est fortement recommandé de les utiliser, et ensuite consulter un médecin ophtalmologiste

sulfate de fer:

L'encre des moines du Moyen Âge était fabriquée à base de sulfate ferreux hydraté, nommé atrament et de noix de galle ou d'eau concentrée en tanins (encre métallo-gallique). Cette encre dès sa préparation est en réalité violette foncée (mais les anciens moines la qualifiaient bien d'encre noire), elle brunit avec le temps et des petits concrétions de copiapite jaune s'y dépose.
Le sulfate de fer était aussi nommé couperose jusqu'au XIXe siècle. Le terme synonyme, en grec scientifique, est mélantérite.


ammoniaque:


Les solutions commerciales d'ammoniaque sont concentrées et très dangereuses ; d'après l'Institut national de recherche et de sécurité (INRS), la solution commerciale provoque des brûlures et doit être manipulée avec des vêtements appropriés (gants, protection du visage et des yeux)10. L'aération du local va de soi y compris bien évidemment pour les travaux ménagers. L'origine de l'irritation provoquée par un contact de l'ammoniaque avec la peau est le caractère réactif de la molécule d'ammoniac NH3 vis-à-vis des membranes cellulaires. Cette réactivité vis-à-vis des milieux biologiques en fait un produit ménager efficace pour nettoyer, dégraisser, assainir.
En solutions diluées, l'ammoniaque était employé par les médecins de la Belle Époque en inhalation, supposée roborative.
Le Hákarl est un plat islandais contenant de l'ammoniaque, il est préparé à partir de la chair du Requin du Groenland après avoir longuement extrait une partie de l'urée.


il ne faut pas coller sa réalisation faite avec ces produits sur la peau... quel est votre retour d expérience la dessus???


a plus
Revenir en haut
Arnaud
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2013
Messages: 43

MessagePosté le: 19/03/2016, 09:37    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Génial ! Merci beaucoup pour le partage !!
Après un traitement aux acides, il convient de neutraliser le produit par un bain de bicarbonate. Sinon, le cuir continuera de réagir avec le produit, pourra perdre en prêtant, craquer, sécher etc.
Pendant l'antiquité, niveau teintures, on utilisait l'ammoniaque, la soude ou le sulfate de fer également. L'ammoniaque se produisait à partir d'urine, la soude à partir d'une décoction de cendres de bois, le sulfate de fer en faisant pourrir un morceau de métal dans le vinaigre. Mais on utilisait aussi, surtout pour le cuir tanné à l'alun, toutes les teintures connues et employées dans le textile (celles pour teindre la laine en particulier). C'est une autre piste à explorer, en plus des teintures employées pour le bois. Je me suis promis d'essayer.  Pour ceux que cela pourrait étonner, on tannait bien à l'alun dans l'antiquité, pour produire des cuirs blancs, très souples, destinés à la confection, la cordonnerie ou la maroquinerie de luxe (très prisée dans les légions romaines et les hautes sphères). J'habite en lorraine, et il y a deux ans, j'ai suivi des fouilles archéologiques dans un site proche de chez moi. Il s'agissait d'un établissement de tanneur de la fin du premier siècle avant JC, installé par des légions de l'empereur Auguste. On y a trouvé des amphores importées depuis Lipari (île de Sicile) et qui servaient au transport de l'alun que l'on trouvait là bas à l'état natif.
Revenir en haut
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 20/03/2016, 19:26    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

fgetup a écrit:
où trouves tu ces produits, pour l ammoniaque en magasin de brico y en a c est le même??



Oui, c'est le même, mais, en règle générale, je trouve toute ma chimie en droguerie "à l'ancienne".


fgetup a écrit:
et ces produits au contact de la peau ca donne quoi????



J'ai toujours bien précisé que "jouer" avec des produits chimique corrosifs était hautement dangereux et qu'il fallait travailler dans des locaux aérés avec toutes les protections adéquates et nécessaires au niveau de la peau, des yeux et du système respiratoire.  Pour le reste, nous ne sommes plus des enfants et pouvons prendre nos responsabilités en toute sérénité  Very Happy .


Comme le précise Arnaud, la plupart des effets pervers des produits peuvent se neutraliser.  Pour le dire grossièrement, un acide se neutralise par une base, et une base par un acide (dans le cas du bois, j'utilise principalement du bicarbonate de sodium et de l'acide acétique), puis une dilution à l'eau.  Il est à noter qu'une dilution à l'eau n'influence pas une coloration chimique contrairement à une coloration pigmentaire.  Comme dit précédemment, j'ignore ce que ces traitements (virages colorés et neutralisations aux substances tampons) peuvent donner sur du cuir qui est, me semble-t-il, un peu plus fragile que le bois (mais on peut être parfois étonné).  Et concernant les effets sur la peau à plus ou moins long terme, je ne saurais le dire, étant donné que je ne me balade pas avec des meubles sur la peau  Shocked .




COLORATIONS CHIMIQUES (RÉACTIFS AUX TANINS) ET NATURELLES POUR LE BOIS


Colorations chimiques :


Pour obtenir du jaune-ocré, on passe une solution (25gr./l) de carbonate de soude (ne pas confondre avec le bicarbonate de sodium souvent appelé abusivement "bicarbonate de soude").  Une fois sec, on passe à l'éponge une solution (5gr./l) de sulfate de fer.  Pour accentuer la teinte, on répète le procédé autant que nécessaire jusqu'à saturation.


Pour obtenir du bleu, on passe une solution (10gr./l) de nitrate de cuivre.  Ensuite, on mouille avec une solution (25gr./l) de carbonate de soude.


Pour obtenir du brun foncé, on applique une solution (3 tiers) composée d'amoniaque, de lessive de soude, et de bichromate de potassium (c'est une solution tellement puissante, que je l'ai baptisée TNT  Very Happy ).
Les trois utilisé séparément donnent des nuances plus claires de différents bruns.
On peut également appliquer une solution chaude (10gr./l) de chlorure de manganèse fixée avec une solution (10cc/l) de soude caustique.  Bien rincer.


Pour obtenir du gris, on badigeonne avec un sel de fer quelconque (le sulfate de fer restant le moins cher) que l'on peut fabriquer soi-même avec de la laine d'acier, des clous ou d'autres choses en fer laissées dans de l'acide acétique (vinaigre), mais c'est long, fastidieux et assez aléatoire si l'on veut reproduire un effet similaire avec une nouvelle solution.  Si l'on y ajoute du sulfate de cuivre ou de l'acétate de cuivre, on nuancera vers le vert.


Pour obtenir du noir, on laisse, sous tente hermétique (ça implique un petit montage), la pièce à noircir exposée aux vapeurs d’ammoniaque durant quelques jours.  Ensuite, on badigeonne d'une solution de lessive de soude.
Ou bien, on peut également appliquer une solution (25gr./l) chlorhydrate d'aniline (attention, je l'ai déjà dit dans un autre post, l'aniline est un neurotoxique), puis en passant une heure ou deux après une solution (15gr./l) de bichromate de soude.  Ça vire d'abord au vert, puis au noir en 24 heures.


Colorations naturelles :


Pour obtenir du jaune, on badigeonne d'une infusion de curcuma dans du méthanol (100gr./l/24 heures).
Ou bien une infusion de quercitron (5gr. d'extrait/litre d'eau bouillante.).  Mordancer à l'alun au préalable.


Pour obtenir du rouge, on passe un jus d'orseille qui donne un rouge violacé qui vire au plus vif si l'on passe du vinaigre.  Mordancer à l'alun au préalable.
Ou bien on passe une macération de bois de santal (200gr./l) dans du méthanol filtrée et on obtient un rouge tirant sur le bordeaux et plus vif si l'on passe un bichromate de soude par dessus.  Mordancer à l'alun.
Ou encore une décoction de betteraves rouges, mais la teinte n'est pas très stable.  Mordancer à l'alun.


Pour obtenir du bleu, on mordance d'abord le bois avec une solution d'acétate d'alumine, puis, quelques heures après, on applique une solution chaude de carmin d'indigo diluée suivant la nuance que l'on veut obtenir.
Ou bien une solution de campêche appliquée à chaud deux heures après un mordançage avec une solution de sulfate de cuivre (10gr./l).  Si l'on ajoute de l'alun au mordançage, le bleu sera plus violacé.


Pour de l'orange on passe simplement une dissolution de rocou.


Les bruns font parties des teintes les plus faciles à obtenir.  On peut passer une dissolution de cachou sur un mordançage à l'alun.
Ou bien une dissolution de brou de noix, ou de terre de sienne, ou de gomme-gutte (plus jaune), le tout sans mordançage , ni préparation.


Pour obtenir du noir, on passe 2-3 applications de solution de campêche pour obtenir du violet.  Lorsque c'est sec, on fait virer par application de sulfate de fer.
On obtient des gris en diluant la campêche ou le sulfate de fer.


Voilà ce que j'emploie pour le bois.  je précise que je ne suis l'inventeur de rien, et que ce sont des recettes ancestrales transmises par l'expérience.
Une fois encore, j'ignore totalement ce que ça peut donner sur du cuir, alors, si vous vous sentez une âme d'alchimiste, à vos fourneaux ! (N'oubliez pas  de prendre vos précautions... Very Happy )
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 20/03/2016, 21:46    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

merci à toi pour ce précieux partage qui peut, je pense être détourné (et ajusté) au travail du cuir ...

Very Happy
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arnaud
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Juil 2013
Messages: 43

MessagePosté le: 21/03/2016, 21:14    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Sulfate de fer, soude, ammoniaque : comment neutralisez vous les effets sur le cuir ? Un rinçage à l'eau suffit il ? Faut il un bain de bicarbonate de sodium ou d'acide acétique ? Sur les 3 cités, lequel est acide, lequel est basique ?
Je suis scotché par le bleu que tu arrives à produire, Pak, avec le sulfate de fer sur les tanins. Pour ce que je connais de l'antiquité et du moyen âge, on produisait des encres noires à parchemin en faisant réagir le tanin de la noix de galle avec le sulfate de fer. Mais là, ce sont des bleus superbes que tu arrives à sortir !
Revenir en haut
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 21/03/2016, 22:23    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Pour le rendu du bleu, cela dépend vraiment des tannins utilisés, on peut obtenir beaucoup de variantes selon la provenance du cuir, chaque tannerie ayant se recettes ...
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pak
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 01 Nov 2015
Messages: 511
Masculin
Localisation: Namur
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: 21/03/2016, 22:41    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Le sulfate est un sel résultant de la réaction du fer et de l'acide sulfurique.  Les sels sont neutres (ce qui ne veut pas dire inoffensifs).  L'ammoniaque est une base faible et la soude une base forte.
Je n'y suis pour rien dans la qualité des bleus obtenus.  En règle générale, sur le bois, j'obtiens plutôt des gris légèrement colorés ou non...
_________________
Oui, bof, enfin, je crois...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Alta Cuir
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2016
Messages: 12
Masculin
Localisation: Agen
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: 20/04/2016, 14:20    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Bonjour,

Pour fixer un cuir il faut un produit que nous appelons un fixateur ou un vernis.
Il faut le choisir en fonction du cuir et de sa finition afin  de respecter le touché et la souplesse.
Pour plus de détail contactez moi sur mon mail ou directement sur le blog.

Restant à votre disposition,
_________________
Bonjour,

je suis professionnel dans la fabrication de produits pour l'entretien , la réparation et coloration des cuirs.
Je peux intervenir pour répondre à des questions avec plaisir, je suis administrateur sur différent blog.
Je reste à votre disposition,
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
caeciline
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 24 Sep 2015
Messages: 55
Féminin
Localisation: Sud Isère
Travail du cuir: Débutant

MessagePosté le: Hier à 00:56    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

Bonjour à tous,
Du temps s'est écoulé depuis ma première lecture de cette discussion et mes premiers essais.
En suivant les conseils de thitouan, j'ai obtenu un magnifique noir avec du carbonate de potassium et du sulfate de fer (chance du débutant?). Mais ayant gardé les solutions, j'ai retenté l'expérience il n'y a pas longtemps, et là, surprise, le cuir est devenu cassant (bon d'accord, je ne l'avais pas graissé à la suite de l'application de carbonate de potassium puis de sulfate de fer, mais mon essai ne me semblait tout de même pas concluant pour réaliser mon projet d'étui à couteau!!) Alors j'ai préféré tout reprendre à zéro pour faire différents essais. Après quelques tatonnement sur des petits bouts de cuirs, j'en suis arrivé à la conclusion que le carbonate de potassium rendait le cuir cassant (en pliant le cuir la fleur se casse). Par contre l'acétate de fer (clous rouillés trempés dans le vinaigre), appellé vinegaroon, laisse (d'après mes essais) un cuir souple. Le problème est que je n'obtiens pas un noir aussi franc avec l'acétate, il est plutôt gris, voire bleuté... Je le neutralise comme je l'ai lu ailleurs avec du bicarbonate de soude, mais je trouve le noir quand même plutôt gris... Je suis en train d'essayer de passer une seconde couche et de voir ce que ça rend une fois graissé et ciré (encaustique maison).
Bref, c'était juste pour partager un peu mes expériences...
Bien à vous,
Caeciline
Revenir en haut
tithouan
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 05 Oct 2011
Messages: 1 297
Masculin
Localisation: Eourres
Travail du cuir: Professionnel

MessagePosté le: Hier à 21:01    Sujet du message: teinture qui degorge Répondre en citant

ton carbonate de potassium est trop fort, il brûle la fleur et la rend cassante ... je n'ai pas de problème là dessus, je t'invite à le diluer.
La qualité du cuir peut rentrer en compte, son taux de corps gras, sa finition etc.
Le fait de passer le carb de potassium avant le sulfate de fer, donne ce noir profond justement, le sulfate est plus bleuté ou gris.
Je maintiens qu'un nourrissage est nécessaire ... ne serait-ce que par la quantité de liquide qui rince le cuir et l'assèche ... sans parler des produits qui eux même peuvent assécher aussi en gros il a soif après
_________________
Soutenez le projet Point-sellier sur Tipeee
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:44    Sujet du message: teinture qui degorge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> LES MATIERES, OUTILS et TECHNIQUES (questions, discussions) -> Teinture, peinture... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com